Fontaine O Livres
Sortir De La Tour D’ivoire. L’esthétique Inclusive De John Dewey Aujourd’hui

Accueil du site> Questions Théoriques > Sortir De La Tour D’ivoire. L’esthétique Inclusive De John Dewey Aujourd’hui


Auteur(s) : Roberta Dreon

Editeur(S) : Questions Théoriques

Prix : 23 euros

+Vous aimez ? consultez la fiche "Questions Théoriques"

Rares sont les philosophes qui, comme John Dewey, auront interrogé aussi profondément non seulement nos conceptions et nos théories de l’art, mais aussi la place que nous lui accordons dans nos vies. En publiant L’Art comme expérience, Dewey portait à la connaissance du public une généalogie de l’autonomie de l’art qui, en la liant au développement des États-nations modernes et l’apparition de la division scientifique du travail, permettait d’en comprendre la contingence et de montrer comment nous pouvions parvenir à lui accorder, de nouveau, une place dans nos vies (sociales et personnelles) qu’il avait fini par perdre. Proposant une théorie continuiste de l’expérience - au sens où les expériences ordinaires ne sont pas essentiellement différentes des expériences esthétiques et où, inversement, nous pouvons faire des expériences esthétiques dans notre vie de tous les jours -, Dewey formulait une esthétique pragmatiste dont les enjeux restent d’une radicale actualité. C’est ce que Roberta Dreon montre dans Sortir de la tour d’ivoire. En s’inscrivant dans la lignée du pragmatiste américain, la philosophe vénitienne s’attache à mettre en évidence l’importance et la pertinence de ses positions en les confrontant avec les théories philosophiques actuelles, mais aussi avec les discussions anthropologiques sur la nature du langage, de l’expérience et de l’art. Mettre l’accent, comme le fait Roberta Dreon, sur l’inscription de l’art dans nos vies ordinaires est en effet décisif, car, comme le rappelle L’Art comme expérience : « Une philosophie de l’art est stérile si elle ne nous rend pas conscients de la fonction de l’art par rapport à d’autres modes d’expérience, si elle ne nous montre pas pourquoi cette fonction est réalisée de façon si insuffisante, et si elle ne suggère pas les conditions qui permettraient que cette fonction soit remplie avec succès. » Et stériles, assurément, ni la philosophie de l’art de John Dewey ni la lecture qu’en propose Roberta Dreon ne le sont. _Traduit de l’italien par Jerome Orsoni.

L’auteure
Roberta Dreon est professeur à l’université Ca’ Foscari de Venise. Elle a publié plusieurs ouvrages, parmi lesquels : Esperienza e tempo (2003), sur la pensée de Heidegger, et Il sentire e la parola (2007), sur les liens entre langue et perception. Elle est l’auteur de nombreux articles consacrés à l’herméneutique, la phénoménologie et le pragmatisme.

» Informations complémentaires