Fontaine O Livres
L’histoire de Poncia

Accueil du site> Anacaona éditions > L’histoire de Poncia


Auteur(s) : Conceição Evaristo

Editeur(S) : Anacaona éditions

Prix : 15 euros

+Vous aimez ? consultez la fiche "Anacaona éditions"

L’histoire brésilienne d’une descendante d’esclaves, de la campagne aux favelas. La vie de toutes ces femmes Noires brésiliennes, à la recherche de leur identité et de la récupération de leur mémoire.

La trajectoire, les errances, les rêves et les désenchantements de Poncia, petite-fille d’esclaves, depuis son enfance à la campagne jusqu’à l’âge adulte dans les favelas du Brésil.

Poncia habite sur les terres de son ancien maître – qu’occupent de nombreux Noirs même après l’Abolition de l’esclavage, par manque de perspectives. Mais la jeune fille décide de tenter sa chance en ville, où elle vient grossir les rangs des favelas. Dépossédée de ses racines en même temps que de sa famille, cherchant la reconstitution de sa mémoire et de son identité, elle tombe peu à peu dans une torpeur d’aliénée.

La malédiction du navire négrier
Sa condition sociale et culturelle continue donc à être régie par son passé africain. Sa trajectoire – de l’espace rural à l’espace urbain – est le symbole de sa condition diasporique : sa migration en ville semble perpétuer la malédiction du navire négrier.

L’histoire de Poncia retrace la vie de nombreuses femmes Noires brésiliennes anonymes – leurs douleurs, leurs angoisses, leur solitude. Mais ce qui frappe surtout, c’est leur détermination à vivre et à se reconstruire.

L’auteur
Conceição Evaristo peut, à juste titre, être considérée comme l’une des plus importantes voix de la littérature afro-brésilienne, et plus particulièrement des femmes afro-descendantes au Brésil.
Née en 1946, deuxième enfant d’une famille de neuf, elle passe les premières années de sa vie dans une favela de Belo Horizonte (Minas Gerais).
Avec le temps, bicoques en bois et habitants furent déplacés, l’avenue fut prolongée, de nouveaux immeubles virent le jour et les impasses et ruelles de l’enfance trouvèrent pour unique refuge la mémoire affective de la future écrivaine…
Malgré les difficultés, Conceição termine sa scolarité dans les écoles publiques et passe le concours d’institutrice en 1971.
Elle déménage quelques années plus tard à Rio de Janeiro, où elle fera toute sa carrière dans les écoles élémentaires publiques. Elle reprend ses études à 40 ans passés, et obtient un Doctorat en littérature comparée en 2011.
Elle commence à publier ses nouvelles et poèmes dans les années 1990, dans une anthologie annuelle de référence, Cadernos Negros, qui rassemble des textes d’écrivains afro-brésiliens.
L’histoire de Poncia, son premier roman, a été publié au Brésil en 2003 et a été traduit en anglais (Etats-Unis) et espagnol. Il est aujourd’hui régulièrement mis au programme du baccalauréat brésilien (le vestibular) et a été vendu à plus de 20 000 exemplaires. Par ailleurs, ses nouvelles font partie d’anthologies publiées dans le monde entier (Allemagne, Etats-Unis, Afrique du Sud, Angola, etc.)
Très engagée politiquement et socialement, Conceição est de toutes les luttes dès lors qu’il s’agit de la défense des afro-descendants, des femmes et de la culture afro-brésilienne.

Livre disponible en version numérique grâce à notre partenaire 7Switch.
Cliquez sur le prix ci-dessous pour l’acheter :

» Informations complémentaires