Fontaine O Livres
La vie avec un trou dedans

Accueil du site> Éditions Thierry Marchaisse > La vie avec un trou dedans


Auteur(s) : Philip Larkin

Editeur(S) : Éditions Thierry Marchaisse

Prix : 16,25 euros

+Vous aimez ? consultez la fiche "Éditions Thierry Marchaisse"

La poésie peut s’insinuer en vous sans crier gare. Wordsworth a failli me coûter la vie, une fois. Je descendais l’autoroute M1, un samedi matin ; il y avait cette émission de poésie à la radio, « L’heure des poèmes » ; c’était une belle matinée d’été, soudain quelqu’un s’est mis à lire l’Ode à l’Immortalité, j’en ai eu les yeux brouillés de larmes. Et quand vous conduisez dans la file du milieu à cent kilomètres-heure…

J’aime à croire que je suis plutôt drôle, et j’espère que ça passe dans mon écriture. Mais c’est le malheur qui suscite un poème. Et je pense que la source de ma popularité, si j’en ai une, vient sans doute de ces choses que j’ai écrites sur le malheur – après tout la plupart des gens sont malheureux, non ? Je me suis demandé si les auteurs du nouveau dictionnaire Oxford des citations allaient m’accoler « Ils te niquent, tes père et mère ». Je tenais de bonne source qu’on leur avait assuré que c’était mon vers le plus connu, et je ne voudrais pas donner à croire que je n’aimais pas mes parents. En tout cas, ils n’ont pas pris ce vers. La frousse je suppose.

Traduit de l’anglais par Guy Le Gaufey avec Denis Hirson.

L’auteur
Philip Larkin a vingt-cinq ans en 1947, au moment de la publication d’Une fille en hiver. Il a publié Jill deux ans auparavant, et se prépare à une vie d’écrivain, en compagnie d’amis d’études comme Kingsley Amis et quelques autres. Mais sa veine romanesque, à sa surprise et son grand déplaisir, va se tarir, et dès les années cinquante, après avoir vainement tenté de boucler un troisième roman, il se tourne exclusivement vers l’écriture poétique, publiant environ tous les dix ans un recueil d’une vingtaine de poèmes.
Il gagne sa vie comme bibliothécaire, d’abord à Belfast, puis à Hull où il fonde la bibliothèque universitaire. Personnage effacé, éloigné des coteries littéraires londoniennes, au fil des ans sa réputation de poète grandit cependant, au point qu’en 1982 on lui propose le poste, hautement apprécié en Angleterre, de « Poet Laureate », poète de la Reine et de la famille royale. Respectueux des traditions, mais effrayé par cette charge mondaine, il décline l’honneur, et meurt peu de temps après, en 1985.
Deux ans après la mort de Larkin, son éditeur Faber & Faber publie les Collected Poems, qui rencontrent un succès foudroyant. Larkin sort en quelques mois de l’ombre où il se tenait depuis quarante ans : les années suivantes voient la publication, d’une biographie détaillée d’abord, puis de l’essentiel de sa correspondance. Ses deux romans sont alors redécouverts et deviennent des classiques des lettres anglaises, constamment réédités depuis. Par un phénomène bien connu dans les lettres, le succès tardif de Larkin ne passe pas la Manche. Philip Larkin reste encore aujourd’hui inconnu des lecteurs français.

Livre disponible en version numérique grâce à notre partenaire 7Switch.
Cliquez sur le prix ci-dessous pour l’acheter :

» Informations complémentaires