Fontaine O Livres
La Terre de la grande soif

Accueil du site> Anacaona éditions > La Terre de la grande soif


Auteur(s) : Rachel de Queiroz

Editeur(S) : Anacaona éditions

Prix : 17 euros

+Vous aimez ? consultez la fiche "Anacaona éditions"

En 1915, le Nordeste du Brésil est ravagé par une des pires sécheresses de son histoire. Les morts se comptent par centaines de milliers, des villages entiers sont abandonnés, et un demi-million de réfugiés se retrouvent sur les routes.

Ce roman, un classique au Brésil, raconte l’histoire d’une famille en exode, qui a abandonné sa ferme et avance entre des collines caillouteuses, des plateaux hérissés de cactus et des carcasses de vaches tombées de soif, où tout ce qui est comestible a été becqueté par les vautours.
À tout juste 18 ans, Rachel de Queiroz a écrit un roman profondément réaliste et social sur sa terre – une terre calcinée, dévastée, de cendre et de feu. Voici l’âme du sertão et de son peuple dans cette littérature de la terre natale.

L’auteur
Rachel de Queiroz, née le 17 novembre 1910 à Fortaleza et morte le 4 novembre 2003 à Rio de Janeiro, est une femme de lettres, dramaturge, traductrice et journaliste brésilienne. En 1930, elle publie l’oeuvre O quinze (La terre de la grande soif) qui lui apporte le succès. Elle est la première femme à rejoindre l’Académie brésilienne des lettres, en 1977. Son élection provoque un certain émoi dans le monde féministe brésilien, mais sa réaction reste pondérée :
« Je ne suis pas entrée à l’Académie brésilienne des lettres parce que je suis une femme. J’y suis entrée parce qu’indépendamment de ce fait j’ai une œuvre littéraire ; j’y ai beaucoup d’amis très chers. Presque tous mes amis sont des hommes, et je n’ai pas grande confiance dans les femmes… » — Rachel de Queiroz

Entre autres, elle a reçu le Prix Jabuti de littérature pour enfant, pour O menino mágico, en 1969, et le Prix Camões, en 1993.

Livre disponible en version numérique grâce à notre partenaire 7Switch.
Cliquez sur le prix ci-dessous pour l’acheter :

» Informations complémentaires