Fontaine O Livres
La Naturalité des images, Essai sur la représentation iconique

Accueil du site> Questions Théoriques > La Naturalité des images, Essai sur la représentation iconique


Auteur(s) : Flint Schier

Editeur(S) : Questions Théoriques

Prix : 22 euros

+Vous aimez ? consultez la fiche "Questions Théoriques"

Initialement publié en 1986, ce livre propose une théorie de la « représentation par images » ou dépiction. Flint Schier défend une thèse intrinsèquement iconique, selon laquelle les images épousent les contours des objets qu’elles dépeignent. En cela, il s’oppose à Nelson Goodman, pour qui la relation entre représentation et objet représenté serait entièrement artificielle (le système des images étant assimilé à un langage).
À la notion de ressemblance, Flint Schier préfère celle de générativité naturelle : alors que nous ne pouvons pas comprendre un nouveau mot sans qu’on nous dise à quoi il réfère, il nous est, selon lui, possible d’identifier un objet dans une nouvelle image et, partant, de comprendre une nouvelle image, sans que personne ne nous donne la moindre indication. Ce déplacement permet de porter un éclairage nouveau sur la théorie de la représentation, à la faveur d’un changement de paradigme qui voit la philosophie de l’esprit prendre le pas sur la philosophie du langage.
Après avoir passé en revue les théories exis-tantes (Ernst Gombrich, Nelson Goodman, mais aussi Richard Wollheim, Kendall Walton ou Jean-Paul Sartre), Schier examine la question de l’interprétation des images dans les conditions de la vie courante. Ce faisant, il renouvelle les concepts de recognition et de référence iconique qui lui permettent d’entrer en dialogue non seulement avec l’esthétique et la philosophie, mais aussi avec la psychologie, ouvrant la voie aux approches cognitivistes de la représentation qui se sont développées par la suite.

L’auteur
Professeur à l’université de Glasgow (Écosse), Flint Schier [1953-1988] fut l’auteur d’un seul livre. La Naturalité des images (Deeper into Pictures. An Essay on Pictorial Representation, Cambridge University Press, 1986) marque un tournant décisif dans le domaine de l’esthétique qu’est la théorie de l’image ou « théorie de la dépiction ». Le Oxford Companion to Philosophy en fait l’une des quatre références de son article « Pictures ».

» Informations complémentaires