Fontaine O Livres
Déflagrations. Dessins d’enfants, guerres d’adultes

Accueil du site> Anamosa éditions > Déflagrations. Dessins d’enfants, guerres d’adultes


Auteur(s) : Coordonné par Zérane S.Girardeau. Préface de Françoise Héritier

Editeur(S) : Anamosa éditions

Prix : 30 euros

+Vous aimez ? consultez la fiche "Anamosa éditions"

De la Première Guerre mondiale au conflit syrien, plongée dans plus d’un siècle de violences, par le biais d’une collection de dessins d’enfants inégalée. Ils « racontent » une réalité des conflits et des massacres, les machettes, les bombes, le sang, la destruction, l’effroi comme nous la voyons peu. « Traces » de l’horreur, ils viennent nous interroger et rappeler l’omniprésence de la guerre, pas si loin de nous. 87 millions d’enfants âgés de moins de 7 ans n’ont jamais connu autre chose que le conflit (Unicef, mars 2016).

Qu’ils soient témoins, victimes directes ou « collatérales » (mais aussi acteurs), les enfants sont exposés par millions et de plus en plus massivement aux violences de la guerre. En plongeant le lecteur ou la lectrice dans les dessins d’enfants rassemblés ici, il s’agit ici de parcourir plus d’un siècle de conflits et de violences (de la Première Guerre mondiale au conflit syrien), qui continuent de se reproduire partout dans le monde, malgré les « plus jamais ça ». Regarder la guerre à hauteur d’enfant, c’est interroger notre relation à la violence et à sa représentation ; occultation ou monstration ? Les dessins, fresques narratives ou instants donnés, ont un pouvoir d’évocation bouleversant et profondément troublant. Ils « racontent » une réalité des massacres, les machettes, les bombes, le sang, la destruction, l’effroi comme nous la voyons peu. Véritables « traces » de l’horreur, ils sont un défi pour nous autres témoins : quelles réponses juridiques, thérapeutiques, pour construire une forme d’avenir ensemble. Organisé par mots-clefs ou motifs, l’ouvrage est rythmé par des contributions transversales, historique, psychologique, juridique ou de terrain, ainsi que par des réponses d’artistes ou d’écrivains à un dessin choisi. Déflagrations, c’est aussi une exposition (Médiathèque André Malraux de Strasbourg, du 6 octobre au 16 décembre).

» Informations complémentaires