Fontaine O Livres
Bernarda Soledade, Tigresse du Sertão

Accueil du site> Anacaona éditions > Bernarda Soledade, Tigresse du Sertão


Auteur(s) : Raimundo Carrero

Editeur(S) : Anacaona

Prix : 17 euros

+Vous aimez ? consultez la fiche "Anacaona éditions"

Ce roman situé dans le sertão du Nordeste du Brésil, se déroule sur une seule nuit de tempête, avec des flash-backs relatant les événements des années antérieures. La fazenda Puchinãnã, spécialisée dans le dressage de chevaux sauvages, est en pleine déconfiture. La maison de maître est envahie de plantes rampantes et tout le personnel a fichu le camp, ne laissant sur place que trois femmes. Mais quelles femmes !

Un roman épique, avec vengeances, embuscades, batailles de bandes rivales armées jusqu’aux dents, luttes pour le pouvoir et le contrôle des territoires. Un western brésilien, avec une touche de réalisme magique… Les obsessions de Raimundo Carrero – désir, remords, trahison, vengeance, mort et religion – sont bien présentes dans ce premier roman. On ressent dans cette œuvre matricielle, écrite en cinq jours, l’influence faulknérienne et le poids des traditions régionalistes du Nordeste brésilien.

Raimundo Carrero est né en 1947, et a participé activement dans les années 1970 au Mouvement artistique armorial, qui mêle les arts littéraires, plastiques, scénographiques, etc., en visant « l’exaltation et la diffusion de la culture nordestine du Brésil ». Il a publié plus d’une quinzaine d’ouvrages et a été récompensé à maintes reprises par des prix nationaux, et notamment en 2000 par le Prix Jabuti, le prix littéraire brésilien le plus prestigieux. Il est membre depuis 2004 de l’Académie des Lettres du Pernambouc. Le ton dense et sombre, le climat de violence que Carrero imprime à ses romans, si l’on oublie son affiliation au Mouvement armorial, puise certes ses racines dans le régionalisme brésilien des années 1930, mais ressemble surtout à un auteur comme William Faulkner.

» Informations complémentaires