Fontaine O Livres
Balcon

Accueil du site> Éditions Bruno Doucey > Balcon


Auteur(s) : Yannis Ritsos

Editeur(S) : Éditions Bruno Doucey

Prix : 15,50 euros

+Vous aimez ? consultez la fiche "Éditions Bruno Doucey"

Le mot de l’éditeur : Athènes, mars 1985. Tous les jours, ou presque, un vieux poète grec arrache au silence de courts textes qui transfigurent son quotidien. Ce n’est pas un journal qu’il écrit, mais des poèmes, scrupuleusement datés, qui accompagnent sa vie et entrent en résonance avec le monde qui l’entoure. Livre posthume de Yannis Ritsos, Balcon est ainsi constitué de soixante-six poèmes que l’auteur écrivit entre le 1er et le 21 mars 1985. « Pain bénit », « Une porte », « Au balcon », « Humidité », « Un soir », « Érotisme », « Caserne », « Après la pluie », « Les galets blancs » : les textes se suivent comme autant de pierres sur un sentier. À chacun d’eux, correspond un instant de vie, une pensée intérieure, un regard sur l’existence. La preuve, par les mots, que la poésie est indispensable à la vie.
Traduit du grec par Anne Personnaz.
Préface de Bruno Doucey.

L’auteur
Yannis Ritsos est né à Monemvassia, en Grèce, le 1er mai 1909. Ses combats contre la droite fasciste et la junte militaire, l’expérience de la prison, l’exil ne l’empêcheront pas de mener à bien une oeuvre qui fait de lui l’une des grandes voix de la poésie universelle. Il meurt en 1990. Symphonie du printemps, publié en 1938, a été mis en musique par Mikis Theodorakis en 1984 et publié pour la première fois en français par les Éditions Bruno Doucey en mai 2012. Son recueil Dix-huit petites chansons de la patrie amère est publié en novembre 2012 dans une nouvelle traduction d’Anne Personnaz. Le Chant de ma soeur paraît en mai 2013 aux Éditions Bruno Doucey. Grécité suivi de Après l’épreuve, traduit par Jacques Lacarrière en 1974 est republié en mai 2014 aux Éditions Bruno Doucey.

Extrait

« Ces galets blancs sur ta table nue
brillent au soleil. Personne ne devine
de quelles profondeurs ils furent repêchés. Personne
ne soupçonne au prix de quelles plongées risquées
tu les a remontés ; au prix de quelles privations
et de quelles renonciations tu les arrachas
aux griffes des coraux et des rochers. C’est pour cela
qu’ils étincellent si blancs dans leur fierté humble… »

Collection En résistance

» Informations complémentaires