Fontaine O Livres
Albert Dunkel, écrivain de génie, tueur en série

Accueil du site> Serge Safran éditeur > Albert Dunkel, écrivain de génie, tueur en série


Auteur(s) : Michael Siefener

Editeur(S) : Serge Safran

Prix : 19 euros

+Vous aimez ? consultez la fiche "Serge Safran éditeur"

Albert Dunkel, écrivain allemand contemporain (1958-1988), aurait pu exister. Et défrayer la chronique autant par ses livres que par ses meurtres. Il existe désormais grâce à la biographie fictive que lui consacre son compatriote et confrère Michael Siefener.

L’originalité de ce roman réside dans tout ce qui caractérise une véritable biographie : étapes de la vie de l’auteur, témoignages, résumés et extraits de ses œuvres, recensions dans la presse, correspondance, entretiens, analyses tirées de travaux universitaires, etc.

Par-delà la forme, particulièrement ludique, ce qui impressionne le plus est ce sentiment d’absolue solitude et de profond désespoir du personnage romanesque qu’est Albert Dunkel. Dès son enfance, il semble courir inéluctablement à sa perte, prisonnier d’un univers familial oppressant, tête de Turc des enfants de son âge. Adolescent, il trouve refuge à la fois dans des rites sacrificiels et dans la poésie comme dans la littérature fantastique. Étudiant, il rencontre Dagmar, jeune fille qu’il séduit contre toute attente et qui l’aide à publier son premier roman, futur best-seller sulfureux…

Même imaginaire, la vie de cet écrivain inconnu et maudit tient le lecteur en haleine jusqu’au bout du récit, tout comme l’évocation de ses différents romans – fictifs – le plonge dans un univers mental impressionnant, souvent violent, presque toujours désespéré, parfois proche du délire, car issu de la folie de l’écrivain. Avec une incroyable sensation de vérité.

Michael Siefener est né à Cologne en 1961. Après avoir rédigé une thèse de doctorat sur les procès de sorcellerie, il renonce à une carrière juridique pour se consacrer à l’écriture. Auteur de plusieurs recueils de nouvelles et de romans, Michael Siefener est un écrivain exigeant, au lectorat fidèle. Une Bibliographie commentée lui a été consacrée en 2011 aux éditions Lindenstruth. Déjà traduit en français par Isabelle David et Elisabeth Willenz (Nonnes, Le Visage Vert, 2008), il est lui-même traducteur, notamment de Montague Summers ou Ambrose Bierce. Il vit depuis 2004 entre Manderscheid et Hambourg.

» Informations complémentaires